TRAVAIL SOCIAL : QUEL ENGAGEMENT HIER ET AUJOURD’HUI ?

Bandeau colloque CNAHES 24mars18

Ce thème, l’engagement, ne vient pas par hasard aujourd’hui : visiblement, notre société actuelle s’interroge autour de cette question. Quelles sont les conditions pour que le citoyen s’engage ? Faut-il s’engager ? Das quoi ? Sous quelle forme ? Peut-on s’engager sans perdre son libre-arbitre ? Peut-on ne pas s’engager ? Ces grandes questions ont toujours traversé l’humanité au cours des siècles, mais il est des périodes où elles se sont posées avec plus d’acuité que d’autres.Ce thème, l’engagement, ne vient pas par hasard aujourd’hui : visiblement, notre société actuelle s’interroge autour de cette question. Quelles sont les conditions pour que le citoyen s’engage ? Faut-il s’engager ? Das quoi ? Sous quelle forme ? Peut-on s’engager sans perdre son libre-arbitre ? Peut-on ne pas s’engager ? Ces grandes questions ont toujours traversé l’humanité au cours des siècles, mais il est des périodes où elles se sont posées avec plus d’acuité que d’autres.

Ce début du XXIème siècle semble particulièrement apostrophé. A l’heure où certains déplorent une ambiance d’individualisme, d’incivisme, de « chacun pour soi », d’autres se sentent interpellés par les grandes angoisses eschatologiques du moment : l’environnement, les crises humanitaires, les guerres, les intolérances… ou plus prosaïquement le développement de la vie de quartier, la recherche de convivialité, l’organisation de la Cité et de l’Entreprise. D’ailleurs, on ne compte plus les grandes sociétés commerciales, multinationales ou pas, qui se déclarent « engagées », voire même pour certaines « militantes ». Quand la publicité s’empare de concepts, n’est-ce pas le signe qu’ils trouvent une résonance dans la société civile ?

Le travail social n’échappe pas à ces interrogations.

L’histoire du Travail Social, les témoignages de nos aînés, les archives des institutions, nous démontrent s’il en était besoin à quel point l’engagement, l’implication, la détermination de chaque acteur du monde associatif et du secteur public, ont été déterminants dans la construction historique de ce champ d’activité.

Qu’en est-il aujourd’hui pour les nouvelles générations de travailleurs sociaux de l’engagement ?

Confrontés à des données inédites, doivent-ils et peuvent-ils prolonger l’esprit des pionniers ? Face à la formidable transformation du travail social qui s’est opérée ces dernières décennies, la diversification des publics, le chamboulement des conditions de l’action, la complexification des rapports du social avec les finances et les politiques, les acteurs sociaux doivent-ils inventer de nouvelles pistes d’engagement ? Et sous quelles formes ?

Le colloque national du CNAHES  du jeudi 24 mai 2018 à NICE qui permettra de débattre de ces questions, se tiendra au FORUM NICE NORD, 10 boulevard Comte de Falicon 06100 NICE.

L’argumentaire et la localisation du colloque sont ici : Affiche et argumentaire colloque CNAHES 24mars18

Le programme détaillé est ici : Programme colloque CNAHES 24mars18

La fiche d’inscription est ici : Fiche d’inscription colloque CNAHES 24mars18

L’AG du CNAHES se tiendra le lendemain à l’IEST 6 rue du chanoine Rance Bourrey 06105 NICE.