Publications

I – PUBLICATION CNAHES-Lorraine


“Premières Assises de l’Histoire du Travail Social en Lorraine – 29 novembre 2007 NANCY IRTS de Lorraine”

Éditeur CNAHES-Lorraine 2008.

BON DE COMMANDE (à renvoyer à l’adresse indiquée)

NOM Prénom :

Organisme :

Adresse :

Tél. :

E.mail :

Nombre d’exemplaires =

Coût : 20,50 € Envoi postal
15,00 € Enlevé lors de réunions/manifestations du CNAHES-Lorraine OU au 11 r d’Auxonne NANCY.

Soit un Total = €

Signature :

Chèque à libeller à l’ordre du CNAHES-Lorraine (RIB : Crédit Coopératif de Nancy.
Code Banque 42559 Code Guichet 00085 Numéro de compte 41020004667 Clé RIB 70).

CNAHES-Lorraine 11 rue d’Auxonne 54000 – NANCY T.06.73.56.45.08 E.mail : cnahes.lorraine@free.fr

La facture acquittée ou à payer sera envoyée à l’adresse indiquée.

*

II – PUBLICATIONS CNAHES disponibles par la délégation lorraine.

« L’évolution du rapport formation-qualification dans l’histoire de l’éducation spécialisée ». Journée d’étude nationale du 28 juin 2006 organisée par la délégation régionale CNAHES Bourgogne en collaboration avec l’IRTESS et le CREAI de Bourgogne (Dijon). 90 pages.

« Contributions à l’histoire des grands courants confessionnels et laïques en Alsace dans le travail éducatif et social du Moyen Age au XX° siècle ». Colloque CNAHES 1er Juin 2002 au Centre Européen de la Jeunesse à Strasbourg. 56 pages.

« Mémoire enracinée, Mémoire déracinée ». Les conférences du séminaire tenu au Centre des Archives du Monde du Travail à Roubaix, les 16 et 17 octobre 2003.

« Le travail éducatif et social au fil du temps, défaites ou défis ? – Les apports de l’histoire et de la mémoire pour l’approche des problèmes éducatifs et sociaux d’aujourd’hui ». Actes de la journée d’étude du mercredi 17 novembre 2004 en la Salle d’Honneur de la Société Industrielle de Mulhouse. Organisé par la délégation Alsace du CNAHES avec le Centre de Formation d’Éducateurs de Jeunes Enfants de Mulhouse et l’École Supérieure en Travail Social de Strasbourg. 79 pages.

III – PUBLICATIONS CONCERNANT DIRECTEMENT LA LORRAINE

  • « Mémoire vivante d’une oeuvre au service de l’enfant et de la famille – Histoire de la protection maternelle et infantile en Meurthe et Moselle » Pochette contenant plusieurs ouvrages thématiques, édités par le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle avec le concours de l’Office d’hygiène sociale (OHS)  n° ISBN : 978 295 24 91 914. La démarche et la publication ont fait l’objet d’une présentation le 14/12/2007 lors d’une réunion publique à l’Hôtel du département du Conseil Général de Meurthe-et-Moselle : « L’histoire de la protection maternelle et infantile en Meurthe-et-Moselle ». Étienne Thévenin avec la collaboration de Françoise Tarte et des acteurs et témoins de la PMI (104 pages). Accompagné d’un film « La PMI de proximité hier et aujourd’hui » et, dans la pochette plusieurs fascicules :
    • Feuillet mémoire n°1 : « La PMI de proximité » – Texte écrit à partir de témoignages, par Martine Huot-Marchand, médecin de PMI. Paroles de témoins (34 pages) ;
    • Feuillet mémoire n°2 : « La prévention bucco-dentaire » – Texte écrit à partir de témoignages, par Martine Huot-Marchand, médecin de PMI (21 pages) ;
    • Feuillet mémoire n°3 : « Un siècle au service des enfants de Lorraine» – Texte écrit par Michel Manciaux, Professeur émérite de pédiatrie sociale et de santé publique ; Université Henri Poincaré, Nancy (26 pages) ;
    • Feuillet mémoire n°4 : « Parole de témoins ». Témoignages recueillis par Françoise Tarte et Etienne Thévenin (66 pages).
  • « Naumoncel – Colonie Pénitentiaire Agricole. L’oeuvre de toute une vie pour un petit curé de la Meuse » par Daniel Labarthe. Achevé d’imprimer en Avril 2007 sur les presses de l’imprimerie Yung 18 r du Pont Aubert 55000-Naives-Rosières. Dépôt légal 4° trimestre 2006. Tous droits de reproduction réservés Daniel Labarthe. Bien peu de messines savent qu’au XIXème siècle, entre 1856 et 1882, au coeur de leur département, il a existé un endroit sinistre, inhospitalier, qui a pourtant accueilli pendant ces quelques dizaines d’années plusieurs milliers d’enfants venus parfois de fort loin, contre leur gré. Les Archives Départementales de la Meuse n’ont conservé aucun document rédigé par des colons (ou anciens colons) de Naumoncel, ou par leurs familles, qui aurait pu nous éclairer sur la façon dont les premiers intéressés vivaient leur enfermement. L’histoire de celui-ci est donc uniquement décrite par ce qu’enduisent ses responsables et ceux qui sont chargés de les surveiller.
  • « Les pauvres à l’hôpital Saint-Julien de Nancy sous le règne de Stanislas » Corinne CRISNAIRE. 2005. 271 pages. Publication et diffusion AREHSS Nancy.
  • « Le Mont Saint-Quentin et les Communautés religieuses » – Exposition de la Saint-Martin. Centre Socioculturel du Ban Saint-Martin, du 7 au 11 novembre 2003. Franciscaine, Soeur de la Providence, Soeur du Pauvre Enfant Jésus, Carmélites, Visitandine, Fille de la Charité. Avec la participation des communes de Lessy, Longeville-lès-Metz, Lorray, Moulins-lès-Metz, Plappeville, Scy-Chazelles. Mouvemnt Culturel du Ban Saint-Martin. 124 pages.
  • « Jacques PARISOT (1882-1967) Un créateur de l’action sanitaire et sociale ». Etienne Thévenin. Mai 2002 PUF de Nancy, Collection domaine sanitaire et social. 268 pages.
  • « L’histoire de l’œuvre Guénange-Richemont » juin 2000. 32 pages. Edition Œuvre de GR. * ndr : Depuis l’œuvre a été dissoute.
  • « Souvenirs de l’Ermitage » 53 rue Joseph Mougin – Nancy. Plaquette réalisée par Jacques Bergeret à l’occasion de la visite qu’il avait organisé au titre de la coopération entre l’IRTS de Lorraine et la Commission municipale de Quartier Boudonville Scarpone Libération de Nancy, et de la conférence donnée par le Père Georges, dernier directeur de « l’oeuvre des retraitants » le samedi 16 octobre 1999, en collaboration avec la communauté des soeurs de la Congrégation des Petites Servantes du Coeur de Jésus (6 pages).
  • « Mémoire volée  » Pierre DENIS. 1995. Edition à compte d’auteur à tirage limité (tirage par souscription épuisé. L’auteur est décédé).
  • « Histoire de la pédo-psychiatrie à Nancy ». Thèse présentée et soutenue publiquement le 17 septembre 1987 pour obtenir le grade de Docteur en médecine par Evelyne CAHEN, Interne des Hôpitaux Psychiatriques, née le 24 mai 1958 à Nancy (Meurthe-et-Moselle). Université de Nancy I – Facultés Aet B de médecine. Année 1987. 105 pages. L’auteur étudie le développement de la pédo-psychiatrie dans la région nancéienne. Dans une 1° partie, il reprend les grandes étapes de l’histoire de la psychiatrie de l’enfant en France, pour s’intéresser ensuite à son évolution régionale, avec la création d’un service d’enfants au Centre Psychothérapique de Nancy (Laxou -54), et le développement de l’Institution Jean-Baptiste Thiéry (Maxéville – 54). Il étudie également la mise en place des intersecteurs de psychiatrie infanto-juvénile du département. Parallèlement, il retrace l’histoire des diverses structures intervenant dans le domaine de l’enfance inadapée, dont le développement est indissociable de la pédo-psychiatrie.
  • « Les associations régionales de sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence ». Thèse pour le doctorat en droit, présentée et soutenue le 12/01/1960 par Pierre MEIGNANT. 443 pages. Université de Nancy. Faculté de Droit.
  • « Enquête sur les oeuvres sociales à Nancy et dans la région nancéienne »; « Le Pays Lorrain » Journal de La Société d’histoire de la Lorraine et du Musée Lorrain, édité depuis plus de 100 ans. Paul Sadoul en est actuellement le rédacteur en chef. Édition Berger-Levrault 18 r des Glacis Nancy. N°6 édité en Juin 1938.

Commémorations.

  • « 50 années à Carrefour – PASSAGES ». 77 pages. Édité en 1996 par l’association Carrefour 6 rue Marchant 57000-Metz. L’association a été créée en février 1945 par une équipe issue et/ou proche des mouvements de jeunesse catholique, préoccupée par la « reconstruction » de la ville et du département.
  • «10 janvier 1950- 24 juin 2000 Cinquantième anniversaire du CMSEA » : Pochette de 52 fiches de présentation et de reproduction des panneaux de l’Exposition Parcours historique du Comité Mosellan de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence et des Adultes qui ont été dressés au parc des expositions de Metz le temps de la manifestation publique du 24 juin 2000. Edition CMSEA 47 rue Dupont-des-Loges 57000 Metz. L’exposition a été rééditée à l’IRTS de Lorraine en 2007 lors des 1ères Assises de l’Histoire du Travail Social en Lorraine.
  • Le « Bulletin de Liaison » du CMSEA a consacré un « numéro spécial 50ème anniversaire du CMSEA ».
  • Un ouvrage mémorial « Le journal des 50 ans du CMSEA » a été édité également par l’association en janvier 2002 reprenant « un an de manifestations 1er décembre 1999-1er décembre 2000 de cet anniversaire.

Recherches.

  • « La santé des jeunes de Carrefour » Définition d’un programme d’éducation à la santé. Janvier 1993. Association Carrefour 6 rue Marchant 57000-Metz / ORSAS-Lorraine Observatoire Régional de la Santé et des Affaires Sociales / Conseil Social et Culturel de la Moselle.

Institutions ressources locales.

  • Bibliothèque-Médiathèque de Nancy fondée par un édit du roi Stanislas du 28 décembre 1750. Portail : http://www1.nancy.fr (Directeur : M. MARKIEWICZ).

IV – DÉLÉGATION CNAHES BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ.

Cet ouvrage réalisé par nos amis du CNAHES Bourgogne Franche-Comté couvre la période 1955-2005 de « l’enfance déficiente » à « la personne en situation de handicap ». Il témoigne du travail engagé par le CNAHES sur le thème du handicap dans une région voisine de la Lorraine, elle-même engagé dans la démarche collective « Comment la Lorraine s’est-elle progressivement préoccupée des personnes en situation de handicap ? ».

« L’HISTOIRE DE L’ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES HANDICAPÉES EN CÔTE D’OR
1950-2005
« DE L’ENFANCE DÉFICIENTE À LA PERSONNE EN SITUATION DE HANDICAP »

Éditeur CNAHES, novembre 2014 : 968 p. 1,289 kg, 28 €. + Frais de port 5,50 + 1,50 par volume supplémentaire.

Établir votre chèque à l’ordre de : CNAHES Bourgogne Franche-Comté.

Adressez votre commande à Gisèle DACLIN, Déléguée CNAHES-Bourgogne Franche-Comté, 4 bis rue du Pont – 21800 CRIMOLOIS

Ce travail présente un intérêt pour la Côte d’Or et bien au-delà. Il constitue une contribution au travail national entrepris par le CNAHES à propos de l’histoire du handicap et de la situation des personnes en situation de handicap. Il constitue un exemple de ce que peut produire une mobilisation des acteurs locaux. La Lorraine, engagée dans le projet régional « handicap » pourra utilement s’inspirer de ce mode d’expression, et les échanges qui devraient avoir lieu lors du prochain colloque national du CNAHES prévu de principe en Lorraine fin 2015, s’annoncent passionnants ! JB 21/11/14.

IV – DÉLÉGATION CNAHES RHÔNE-ALPES.

« JALONS POUR UNE HISTOIRE DU HANDICAP. NOMMER, CLASSER POUR INCLURE ? » – Actes de la journée nationale d’étude du CNAHES de Lyon du 21 mai 2014.

Éditeur CNAHES, Délégation régionale Rhône-Alpes, mars 2015. 80 p. 8 € port compris.

Établir votre chèque à l’ordre de : CNAHES Rhône-Alpes.

Adressez votre command à : Hélène BORIE, Déléguée CNAHES Rhône-Alpes, 57 rue de la Thibaudière, 69007 – LYON.

* Vous pouvez aussi vous adresser à Jacques BERGERET, délégué CNAHES-Lorraine qui assure pour la Lorraine un dépôt vente sans frais de port à 5 € (contact : cnahes.lorraine@free.fr).

De tout temps, ceux que l’on a appelés suivant les époques monstres, infirmes, ratés, déficients, débiles, puis inadaptés, handicapés et aujourd’hui « personnes en situation de handicap », ont suscité malaises, craintes, peurs diverses. Des « infirmes » aux porteurs de « handicap » en passant par les « inadaptés », comment, en catégorisant tous ceux qui ne pouvaient vivre indépendants pour des raisons physiques, mentales (et aussi sociales), a-t-on éloigné, puis protégé, assisté, pris en charge, éduqué, accompagné, ces populations fragiles ? Pourquoi et comment les a-t-on nommées et catégorisées ?

Par une plongée dans l’histoire, surtout centrée sur le dernier siècle, nous nous attardons sur l’évolution des nominations au XX° siècle qui entraînent l’émergence de nouvelles figures et de nouveaux traitements déterminés par les politiques sociales et l’évolutif des connaissances en médecine, psychiatrie, psychologie et pédagogie.

Enfin, nous nous interrogeons sur l’adoption depuis plus de 50 ans de ce paradigme du « handicap », sur ce qu’il recouvre et surtout sur les évolutions depuis la loi de 1975, les changements produits et les réorientations conséquentes avec les lois de 2002 et 2005. La prise en compte, au moins théorique, de la parole des « usagers », entraîne-t-elle, au sein du secteur médico-social, une érosion de la catégorisation ou au contraire une individualisation sans fin des « étiquettes » ?

La table ronde qui donne la parole à des professionnels permet de percevoir quels effets ces transformations ont pu avoir sur les pratiques professionnelles depuis les années 1970.

En déconstruisant les catégories, en les dénaturalisant, cette journée essaie de montrer que ces catégories ne sont que des outils. Et que la question reste, plus que jamais, de savoir si l’on s’adresse à des sujets à part entière, ayant besoin de l’aide de la collectivité pour compenser leurs difficultés, ou à des usagers de services à la personne soumis aux lois du marché, de la compétition et de la rentabilité ?